Comment placer les applicateurs de magnétothérapie pulsée pour qu’ils soient plus efficaces que les aimants ?

La magnétothérapie consiste à utiliser des champs magnétiques pulsés ou des aimants afin de soulager certains symptômes et, plus particulièrement, les douleurs articulaires et musculaires. Les champs magnétiques sont de deux types : pulsés en utilisant un appareil de magnétothérapie pulsée ou permanents en utilisant des aimants. L’une et l’autre de ces thérapies sont considérées en France comme des formes de médecine non conventionnelle. Pour autant, la thérapie par champs magnétiques pulsés possède des bienfaits reconnus et validés par diverses études scientifiques et elle intervient à juste titre dans bon nombre de traitements antidouleur, contrairement à la thérapie par les aimants dont les validations cliniques sont moins consensuelles.

 

Point préalable sur les aimants utilisés en magnétothérapie

La magnétothérapie est spécialement indiquée dans le traitement de la douleur. Contrairement aux aimants qui se placent directement sur la peau, les applicateurs de champs magnétiques se placent à proximité des zones à traiter. Au travers d’une natte ou d’un coussin, les bobines électromagnétiques alimentées par le générateur vont émettre un champ magnétique de très basse fréquence bénéfique pour l’organisme et la santé. L’efficacité et les vertus thérapeutiques des champs magnétiques générés vont dépendre de la puissance du générateur (exprimée en Gauss ou en Tesla) et des fréquences d’émission (exprimée en Hertz).

Selon certaines études, les aimants permanents à usage thérapeutique, généralement fabriqués en néodyme, s’apposent à même la peau, sur les zones à traiter, et créent par conduction un courant électrique qui stimule les cellules. Ces aimants s’utilisent de façon individuelle et autonome.

Les appareils à champs magnétiques pulsés, dont les études cliniques sont plus pertinentes, envoient quant à eux un courant électrique dans une bobine, laquelle le transforme par induction en champ magnétique dont la forme varie en fonction de la fréquence électrique. Leur action sur les tissus est plus profonde. Ces appareils sont le plus souvent utilisés sous une supervision médicale ou après consultation.

Dans les deux cas, la principale contre-indication concerne les personnes portant un stimulateur cardiaque ou tout autre appareil électronique ou mécanique. Par principe de précaution, la magnétothérapie est aussi déconseillée aux femmes enceintes.

Les applicateurs des appareils à champs magnétiques pulsés

La plupart des appareils à champs magnétiques pulsés sont munis de deux types d’applicateurs : un coussin et une natte. Ils sont reliés à un générateur électrique par un câble. Pour savoir où les placer et comment les utiliser, il est nécessaire de prendre conseil auprès d’un spécialiste et de se référer au mode d’emploi de l’appareil si vous vous en servez à votre domicile. En effet, l’utilisation des applicateurs dépend des programmes à suivre, lesquels sont choisis en fonction de vos besoins.

De manière générale, le coussin permet une action ciblée. Par exemple, si vous souffrez de douleurs au genou, c’est sur cette articulation que devra être appliqué le coussin. Les nattes, ou matelas, servent quant à elles à une utilisation globale sur le corps.

Le placement des aimants pulsés est le plus souvent guidé par la cartographie des zones réflexes du corps humain. Les points d’acupuncture peuvent également déterminer sur quelle zone placer l’aimant afin de traiter telle douleur ou tel trouble : lombalgie, fibromyalgie, tendinite, trouble du sommeil, stress, migraine...

Si une gêne est constatée pendant la séance, il est recommandé d’éloigner les applicateurs de la zone douloureuse, voire de diminuer l’intensité du programme ainsi que le nombre de séances quotidiennes.

Les aimants permanents

Les aimants permanents obéissent à différentes règles de placement sur le corps. Là aussi, on cible la zone douloureuse. Ils se portent seuls ou par paire, en fonction de leur polarité. L’on recommande de placer le pôle nord ou le pôle sud de l’aimant à même la peau en fonction de ses besoins. Pour soulager une épaule douloureuse par exemple, l’on pourra placer la face nord à l’avant et la face sud à l’arrière de l’articulation.

Pour fixer les aimants, il est parfois nécessaire d’utiliser du ruban adhésif. On trouve par ailleurs toute sorte d’aimants dits thérapeutiques sur le marché : des pastilles de diamètres différents, des lingots, des bandes adhésives, des bijoux comme des colliers ou des bracelets…

L’efficacité de ces aimants dits permanents ou statiques n’est pas prouvée. Les tests et autres expériences qui ont été menés à leur sujet ne sont pas parvenus à éliminer l’effet placebo, contrairement aux aimants pulsés dont les bienfaits sont exploités par de plus en plus de centres antidouleur et par des professionnels de santé en France et à travers le monde.